Conservateur externe, dissertation

Conservateur externe, dissertation

Romantisme et politique.
Si l’an dernier, beaucoup, moi y compris, s’étaient émus d’un sujet qui flirtait avec l’actualité la plus récente, il est patent que le choix du sujet 2011 est un retour aux grands classiques. J’ai la sensation très désagréable en sortant de l’épreuve d’avoir été hors-sujet dans ma deuxième partie mais il n’est pas temps d’y penser, il y a encore des épreuves à venir.
Finalement, passée ma « râlerie » stressée du départ, j’ai bien aimé ce sujet de l’année passée avec cette problématique autour d’un « pays de la diversité vaincue » (Benda) et d’un « vieux pays différencié » (Thibaudet). Tiens, d’ailleurs, si je devais produire des sujets de concours tordus, je demanderais si les bibliothécaires ne sont pas en train de faire leur « trahison des clercs » ;-)
***
Les enjeux du patrimoine
C’était, susurre-t-on sur twitter, le sujet de l’interne. De quoi se régaler à parler de conservation/valorisation et de valorisation/mercantilisme !
***
Cela va peut-être vous surprendre mais j’ai fermé les commentaires sous ce billet. L’an dernier, la discussion avait vite dérivé sur les intitulés de sujets déconnectés du monde professionnel, etc. Je ne crois pas que le débat aura beaucoup changé et j’ai un peu la flemme, je l’avoue, de l’accueillir de nouveau ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.