Bibliothécaire interne, écrits 2012

Bibliothécaire interne, écrits 2012

J’avais l’intention d’écrire un billet sur le sujet mais les petits jeunes (*) ont été bien plus rapides. Voyez donc chez eux
Qu’ajouter qui n’ait déjà été dit : il faisait très froid, le RER était capricieux, j’ai tenté de me replier dans un endroit tranquille pour ne voir personne avant les épreuves (raté). Arcueil et sa maison des examens sont toujours des endroits tristes à se pendre, devoir y revenir encore n’est pas des plus agréables. J’ai entendu plusieurs candidats de BU dire à la sortie qu’ils étaient contents car ils étaient en pleine “mariannisation” de l’accueil, c’est aussi mon cas. Rien d’autre à dire, c’est un concours de plus de passé, je n’ose plus croire que ça pourrait être le dernier.
(*) Je compte en âge de blog (je ne connais pas les dates d’anniversaire des biblioblogueurs, rassurez-vous) et, en âge de blog, je suis une mémé…

4 réactions au sujet de « Bibliothécaire interne, écrits 2012 »

  1. Wait and see! C’est déjà courageux de se confronter au froid glacial et à l’adversité des épreuves…

    A propos de l’épreuve, je veux bien rencontrer Super-Bib capable de pondre un plan d’amélioration de l’accueil avec accompagnement au changement et tout et tout en 4h… Me ferait limite culpabiliser sur mon rendement professionnel.

  2. Bonjour,
    surtout allez super-décontractée à l’écrit, en ayant révisé un max d’un quart d’heure. Cela fonctionne, c’est un constat assez partagé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.