Archives de
Auteur : Marion Brunetti

Oraux de bibliothécaire interne, session 2017

Oraux de bibliothécaire interne, session 2017

Ayant été candidate à de nombreux concours et lauréate parfois, j’ai parcouru régulièrement les retours d’écrits et d’oraux de concours aussi je me suis laissée convaincre par Cécile de vous écrire un billet sur mes oraux de bibliothécaire interne (session 2017) – Marion B.


Avant de vous soumettre les références des textes et les questions qui m’ont été posées, je souhaite vous en dire un peu plus côté contexte. On entend beaucoup de choses sur les jurys de concours et avant tout je tiens à mentionner que les deux commissions devant lesquelles je suis passée étaient bienveillantes. J’en parle d’autant plus qu’on a cherché à nous préparer au pire en formation pour l’oral de culture générale et que cela me stressait énormément. Les jours J, j’ai eu devant moi un jury de culture générale qui ne m’a pas ri au nez même si mes connaissances n’étaient pas assez approfondies, quant à l’oral de motivation professionnelle, j’ai vraiment eu l’impression de parler, de façon formelle certes, avec des encadrants de mon métier. Il m’a souvent été précisé que le jury cherchait avant tout à recruter des collègues et je trouve que c’était visiblement le cas sur ces oraux.

Pensez donc aussi à l’image que vous renvoyez, à votre attitude. Le jury veut voir également comment vous vous comporterez dans la vie professionnelle et ici d’autant plus qu’en tant que bibliothécaire vous risquez fortement (de plus en plus à l’avenir) d’être amené·e à manager. A une question que vous ne connaissez pas, vous pouvez bien sûr élargir “je ne saurais pas dire mais par contre du point de vue de…” (sans chercher à noyer le poisson dans l’eau toutefois…) mais si rien ne vient mieux vaut un “je vous avoue que je ne sais pas” poli et posé à une attitude agressive ou démoralisée. Et un conseil : pensez à sourire ! On me l’a répété x fois en oraux blancs, j’ai finalement réussi à le faire le jour J, ce n’est pas ce qui vous fera réussir le concours mais une attitude positive malgré le stress est toujours bienvenue.

Au vu des discussions avec mes collègues de prépa concours pour les épreuves orales, je précise que j’ai vu une nette différence dans le niveau exigé en culture générale en externe et en interne. Quand je vois les questions proposées ici, je me rends compte de la chance que j’ai eue.

Une dernière chose avant d’enfin arriver à la partie que vous attendez : apprenez à gérer le stress, autorisez-vous de la détente, des moments où vous dites stop à la pression. Pour moi une partie non négligeable du concours repose là-dessus, surtout si vous êtes de nature stressée. Vous ne saurez pas tout sur tout, alors privilégiez la méthodologie et gardez vous un espace de vie. Je me suis offert 48h de jeu de rôle grandeur nature (GN) pendant mes révisions et je n’ai pas regretté : j’ai fait le vide dans ma tête, la pression qui annihilait mes capacités de révision est retombée et je pense avoir été bien plus efficace après.

Et voici (enfin) ce que vous attendiez :

Oral de Culture Générale

Texte : Abescat Michel, 2016, « “Rose bobonne” : pour les filles, la littérature jeunesse ne voit la vie qu’en rose », Telerama, 24 décembre 2016.

Thème : Stéréotypes de genre en littérature jeunesse

Mon plan :
I Genre et littérature jeunesse
II Genre et marketing jeunesse

Questions :

  • Y a-t-il un média moins genré que le livre pour la jeunesse ? (attendu : la télé)
  • Pouvez-vous nous parler de la loi sur la parité ?
  • Pouvez-vous nous parler des mouvements de libération de la femme à travers le temps ?
  • Pouvez-vous nous citer des noms de femme en politique ?
  • Et une qui a été “plus que Ministre” ? (attendu : Edith Cresson)
  • C’était quand ?
  • Connaissez-vous des femmes chefs de grandes entreprises ?
  • Que pouvez-vous nous dire sur l’édition jeunesse ?
  • Vous avez parlé des livres en supermarché, entre la librairie indépendante et le supermarché il y autre chose ? (attendu : Fnac, Amazon)
  • Et en terme d’ebooks et de bibliothèques, vous connaissez quelque chose qui favorise les librairies ? (attendu : PNB)
  • Une initiative ministérielle pour justement lutter contre les stéréotypes de genre ? (attendu : les ABC de l’Egalité, s’en est suivi une discussion sur “A poil la maîtresse” et l’affaire “Tango a deux papas”)
  • Vous avez parlé d’héroïnes de jeux vidéo aux mensurations improbables, vous pouvez nous en citer ? Et savez-vous s’il y a des mouvements sur le sujet dans le milieu du jeu vidéo ? (attendu : Lara Croft et ses nouvelles mensurations plus réalistes)
  • N’y a-t-il pas un autre mouvement artistique qui a récemment milité pour la reconnaissance des femmes ? (attendu : l’affaire du festival d’Angoulême où seuls des auteurs hommes étaient nominés)
  • Pouvez-vous nous parler de femmes auteures de BD ?

 

Oral Motivation Professionnelle

Texte : Sève Marie-Madeleine, 2016, « Gestion d’équipe : Faire face à une équipe hostile », Entreprises et Carrières, 6 septembre 2016.

Thème : Stratégies pour faire face à une équipe hostile

Mon plan :
I Les stratégies possibles
II Les limites

Questions :

  • Que faites-vous si un agent de votre équipe est en souffrance au travail ?
  • Vous nous avez parlé du management persuasif, pouvez-vous le définir et nous parler d’autres types de management ?
  • Votre dossier RAEP parle de formation, pouvez-vous distinguer les différents types de formation en bibliothèque ?
  • Vous pouvez nous parler des nouveautés dans l’aménagement des espaces en bibliothèque ? (notamment en lien avec la formation)
  • Pouvez-vous nous parler de la notion de 3ème lieu ?
  • Donc, on met des poufs, une machine à café, et ça y est ? on est un 3ème lieu ?
  • En tant que formatrice, vous devez sûrement être amenée à faire de la veille. Vous vous y prenez comment ?
  • Et comment faites vous pour diffuser cette veille auprès de votre équipe ?
  • Vous nous dites qu’un agent qui est en opposition face à vous peut le rester. C’est le cas, la situation s’est enkystée, vous avez tout essayé parmi les stratégies proposées, il est toujours en conflit avec vous et vous êtes son chef d’équipe, que faites-vous ?
  • Imaginons, vous êtes lauréate du concours, quelle famille de poste vous intéresse ?
  • Pouvez-vous nous parler de Collex ?
  • Vous pouvez nous parler de Gallica ? Et plus exactement des nouveautés de Gallica ?
  • Je cherche des informations sur un architecte du XXème siècle (dont je connais le nom). Comment je m’y prends ?

 

Bon courage à tou·te·s !