Embonpoint

Ca y est ! Me voilà munie d’une splendide carte d’étudiante pour une année spéciale de DUT Métiers du livre. Et de surcroît, ma candidature a été retenue par l’IUT que je préférais (sur les trois demandés).
Pourquoi cette préférence ? Mais pour ces délicieux petits gâteaux dont le boulanger a retrouvé la recette (du XVIIe siècle) à la Bn ! Le titre de ce billet exprime donc un lien de causalité…
L’accueil par la scolarité a été excellent. Aux antipodes de celui trop souvent réservé par les universités. Mais l’IUT n’est pas véritablement reconnu comme formation par le vulgum pecus (versus la fâââculté, et pourtant !). Moue dubitative des agences immobilières quand je leur dis où j’étudierai. M’en fiche, moi, je suis toute guillerette des perspectives d’avenir qui s’ouvrent grâce à cette formation.
Arrivées de l’ENSSIB, aujourd’hui, les notes du concours d’assistant des bibliothèques. J’ai raté l’admissibilité à un point. Arrgh !!!

One thought on “Embonpoint