Mercato

St-Remy-de-Provence
Transhumance à Saint-Rémy-de-Provence. edhi. CC : BY-NC-SA. Flickr.
C’est la période de la transhumance des mutations chez les bibliothécaires. Pour les BAS, les postes vacants sont sur Poppée qui est à lui seul un si beau vestige du web 1.0 qu’il conviendrait de le mettre sous cloche.
Impossible pour ma part d’entrer sur ledit site, blackboulée à chaque fois et pas de réponse à mon mail pour résoudre le problème. Heureusement qu’entre temps je me suis décidée à ne pas muter.
Nous sommes beaucoup à regretter qu’il n’y ait pas les profils de postes sur le site. Il paraît que c’est interdit car la CAP est reine en matière de mutations (quelqu’un pour confirmer ?) mais les ajouter à titre indicatif serait d’un grand secours. Pour les seuls postes en région parisienne, j’ai bien dû envoyer une bonne cinquantaine de mails. A quoi s’ajoute le temps passé pour trouver le nom de la bonne personne à contacter sur les sites labyrinthiques des différents établissements. Honnêtement, je crois que c’est presqu’une journée de travail qui a sauté (demandes, erreurs de contact, remerciements, réponses aux erreurs de contact, précisions, nouvelles erreurs de contact, remerciements à l’erreur d’avoir eu le bon contact, mail au bon contact, etc.).
Plusieurs directeurs d’établissement souhaitent recevoir les CV avant d’envoyer les profils. J’envoie sagement le mien dès qu’on me le demande. La pratique devient embarrassante lorsque certains commencent à se renseigner sur vous avant même que vous ayez lu ledit profil et que votre direction se trouve au courant que “vous voulez partir”, quand vous avez simplement souhaité, vous, prendre connaissance des profils. Quand on s’entend bien avec sa direction, on en sourit mais que font les collègues qui vivent des situations tendues ?
Les postes susceptibles d’être vacants, eux, se trouvent déposés sur le forum de l’ADBU. Epic fail, les BAS n’ont pas accès à ce forum. Nous sommes donc loin de tous recevoir les profils qui y circulent et c’est vraiment dommage. Et que dire de ceux des collègues territoriaux qui souhaiteraient demander des détachements ?
On nous avait promis, lors de la fusion qui nous a dénommés BibAss, qu’il serait toujours précisé si les postes étaient des postes d’AB ou de BAS. Un an après, ce n’est plus le cas. On dérange donc souvent des directeurs pour des postes planning/encadrement des magasiniers qui sont clairement des postes d’AB et vice-versa.
Beaucoup de postes sont de purs postes de catalogueurs. Voilà quelque chose qui me laisse perplexe. Dans les journées d’étude, il se trouve souvent des responsables d’établissements pour clamer qu’on ne catalogue plus. Pourtant les profils qu’ils ont eux-mêmes rédigés montrent malheureusement le contraire. Une distorsion entre l’idéal et la réalité ?

Pour conclure, je reproduis ici ces quelques lignes tirées de la page facebook d’une libraire :

savoure d’exercer un métier dont elle n’a pas à évacuer la pensée. (se dire un dimanche, Tiens, ce livre on devrait le proposer n’est pas désagréable). Penser hors des heures de travail à celui-ci du temps de “l’Usine” n’était que souci et je perdais de l’énergie à m’efforcer d’en faire abstraction.

Les bibliothèques sont des lieux magiques, leur organisation interne ne devrait pas, le week-end venu, amener ceux d’entre nous qui cataloguent ad nauseam à en faire abstraction…

Màj, 20h41.

Grand merci à Rémi !

La transhumance, c’est tellement plus impressionnant avec des vaches. Cette masse que rien n’arrête et dont les sabots font vibrer le sol. On les regarde en tremblant et pourtant on ne raterait le spectacle pour rien au monde. Malheureusement le droit d’auteur a eu raison des vaches en transit, pas moyen d’en trouver sous creative commons…

 

Esbareich montée à l'estive (2)
By Père Igor (Own work) [CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

 

By Llorenzi (Own work) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

Valle San Silvestro - Transumanza

3 thoughts on “Mercato

  1. Anonymous

    Belle image, la transhumance. Et avec des moutons, qui avancent sur les routes comme un seul homme de leurs petits pas pressés, c’est bien aussi !
    Ici : 3 postes de Bibas, 3 postes d’acquéreurs + formateurs. Catalogage : réduit à sa plus simple expression, tâches répétitives et sans intérêt : supprimées si possible; toute(s) intiative(s) un peu créative(s) bienvenues. etc.
    Beaucoup de CV arrivent, beaucoup d’expériences diverses, parfois très riches. Est-ce qu’il y a vraiment tant de postes de pur catalogage ? C’est difficile à imaginer, même dans de grosses machines comme certaines BU parisiennes…
    Ah oui, je voulais dire aussi, à propos des directeurs qui “se renseignent sur vous”, il y a aussi des directeurs qui viennent spontanément “vendre” leur collaborateur qui demande sa mutation, ou se renseigner sur ses “chances d’obtenir sa mutation”. Ben moi, je trouve ça quand même aussi super méga relou. Voilà, c’est dit.
    Bon courage aux mutants !

  2. Cécile Arènes

    Des postes d’acquéreur/formateur, je prends 🙂
    Quand je dis catalogage pur, c’est en général catalogage + participation au service public.
    Bon courage aux mutants, oui !

  3. Anonymous

    Au sujet des profils de poste, je ne vois pas pourquoi leur mise en ligne serait interdite…
    après tout, ils sont disponibles pour les conservateurs, ce qui montre qu’il n’existe pas de règle en la matière.
    Je pense que ça simplifierait bien le travail des recruteurs et des mutants, si chacun pouvait accéder à tous les profils de poste sans devoir appeler l’établissement.