“Les bibliothèques universitaires”

Que sais-je de Jean-Pierre Casseyre et Catherine Gaillard, 1996.
Ce Que sais-je déjà ancien surtout pour les chiffres) dresse néanmoins une vision exhaustive des BU. L’ouvrage s’ouvre sur un rappel historique de la situation de ces bibliothèques avant 1968, date de la loi d’orientation de l’enseignement supérieur. En 1985 sont créés les SCD (Services Communs de Documentation) qui posent les jalons de l’organisation administrative que nous connaissons aujourd’hui. En 1989, le CSB (Conseil Supérieur des Bibliothèques) voit le jour. La deuxième partie du livre est consacrée à la variété des fonds des BU, aux différents types d’acquisition et aux organismes acquéreurs. Un chapitre évoque l’informatisation de ces bibliothèques dans les années 1970-80. Les systèmes de prêt (dont le PEB) sont également étudiés, après quoi les auteurs se penchent sur les budgets et sur les différents personnels, avant d’évoquer dans une dernière partie le cas des BGE (Bibliothèque des Grands Etablissements).
Pépites (1) : un glossaire des sigle couramment utilisés dans le monde des bibliothèque (très utile) et un répertoire des BU et SCD.
Bémol : aucune mention n’est faite du rapport Pingaud-Barreau, pourtant si important puisqu’on en suit encore les grandes lignes.
(1) en chocolat puisque Pâques approche…