Bibeloterie : retour de pérégrinations…

A côté, tout d’abord… 17 millions d’euros investis par ma nouvelle ville pour ouvrir 4 nouvelles bibliothèques : c’est-y pas beau ?!

Et de l’autre côté des Pyrénées :
– un blog plein d’humour, malheureusement en pause en ce moment. Ne ratez surtout pas ça,
– un billet sur la législation en matière de bib, parce qu’ils l’ont, eux, leur “ley de la lectura, del libro y de las bibliotecas”,
– sur l’incontournable Deakialli DocuMental, ce dont nous avons tous besoin en ce moment : 10 bonnes raisons de bloguer (je les traduis quand j’ai un peu de temps). Si vous n’en lisez qu’un, lisez assurément celui-là !
– y para acabar, para hoy, mi vuelta de la bitácoras, un billet sur la biblioblogosphère espagnole qui résume l’étude publiée par El profesional de la información, qu’on peut lire ici.

Et je vous laisse méditer sur ces mots, repérés aussi chez Deakialli :

“La información no es sinónimo de conocimiento. La información es sólo datos, partes de una totalidad. El conocimiento tiene un imperativo moral de mejorar la unión entre el espíritu y el intelecto”.

Ruth Nanda Anshen, filósofa y escritora (1900-2003).