Biblioblogades : revue de blogs

Quelques échos des biblioblogades à travers la biblioblogosphère déchaînée….

Chez Mediamus (repris par Touti frouti), chez Couv. ill. en coul., chez Risu, chez Bib en folie et, de la part de Kotkot, qui ne pouvait pas être là, un sympathique clin d’oeil

J’avoue que je ne pourrais pas faire mieux que Sophie en matière de résumé !

Qu’ajouter sinon que c’était vraiment surprenant, et génial, de rencontrer des gens qu’on a l’impression de connaître déjà, quand on les lit pour certains depuis plusieurs années. Ce que je retiens de cette soirée, c’est notre passion commune pour ce métier et, surtout, cette envie de la partager qui anime la BBS. Enfin, cette délicieuse impression d’être sur la même longueur d’onde et de ne pas être pris pour un extraterrestre si vous passez des heures devant un ordi et si vous regardez amoureusement un eepc…

Update : Bibliobsession nous a fait attendre son compte-rendu, mais quel billet !

Un grand merci à Zazieweb et à Actualitté pour leur passage :-)))

*****

On prévoit donc, sous forme de liste (!), les axes de travail pour les prochaines blogades :
– mise en place du rétro-planning,
– organisation des activités,
– impression de badges pour les nouveaux (Sophie, t’es d’accord ?!) et de tee-shirts (soyons fous !),
– dégustation de la cuvée Biblioblogades 2008 (ah, ah, ça vous intrigue ? C’est fait pour !).

A bientôt, donc, IRL 🙂

4 thoughts on “Biblioblogades : revue de blogs

  1. Sophie

    Pas de pb pour les nouveaux badges !
    Pour préciser la date : est-ce que quelqu’un sait à quelle date démarre les soldes d’été ? 😉

  2. bib en folie

    Oui bonne question, à faire quelque chose de super sympa faisons le dans un contexte tout aussi sympa qui nous permettra de joindre l’agréable au super agréable! bon je commence à m’entraîner sur les T-shirt faits maisons si vous voulez? et une étude du choix de chariots à retenir pour la course…on maintient la course, non? (bon d’accord en terme de déclaration d’accident de travail ça va être coton, mais on ne vit qu’une fois!)