Dans l’air du temps, les mutations…

Cambiar para Mejorar
Photo : Comcinco. CC : BY. Flickr.
Comme toute personne en poste depuis trois ans dans une même structure, je me suis cette année penchée attentivement sur les postes proposés au mouvement des “BibAss”. 
Pour un premier mouvement unifié de feu les BAS et de feu les AB, j’étais surprise de ne pas voir davantage de postes proposés. Mon impression est peut-être erronée cependant, je ne les avais pas vraiment comptés les années précédentes.

Vif regret, toujours pas de profils de postes directement sur Poppée, comme c’est le cas actuellement pour les seuls conservateurs. C’est tellement dommage : pour chaque poste, il faut contacter la bibliothèque, tomber évidemment sur un interlocuteur qui n’est pas d’emblée le bon (l’affaire se corsant si la tutelle est éclatée sur plusieurs sites), qui vous renvoie vers la personne à contacter, qui elle-même vous communique les profils en vous demandant de lui apporter une réponse à son envoi. Il y a aussi les établissements qui ne répondent même pas, mais c’est une autre histoire.

Si les profils étaient consultables sur Poppée, il me semble que les aspirants partants gagneraient un temps précieux de même que les directeurs d’établissement, qui ne passeraient pas leurs journées à envoyer des mails inutiles. C’est sans doute un vœu pieux…

Je parle de mails inutiles parce qu’avec ce mouvement unifié, certains postes sont clairement des anciens postes d’AB, d’autres sont des postes de BAS classiques et peu finalement sont riches et multitâches dans ceux que j’ai pu regarder.
Autre surprise, il m’a semblé voir encore beaucoup de postes de pur catalogage ! A croire que ce mort-là est finalement bien portant et que, quoiqu’on entende dans les journées d’études, le traitement des documents est toujours une tâche qui requiert trop énormément de temps… Étonnant aussi de constater comme certains des profils restent très classiques au moment où l’on parle de polyvalence et de priorité absolue des services au public.
Après cette petite prospection, j’ai vraiment apprécié d’avoir un profil de poste varié et intéressant, ce que je savais déjà, mais j’ai pris conscience que ce n’était pas si courant, ce qui me semble bien dommage…

2 thoughts on “Dans l’air du temps, les mutations…

  1. Marie_Idille

    Ne pas se laisser décourager par le profil annoncé! Parfois le poste est décrit de manière très vague parce que pas encore déterminé avant des mut’ internes.
    Le mieux c’est évidemment de connaître des gens sur place qui pourront indiquer s’il y a des perspectives d’évolution intéressante au sein de la BU (projets en cours, équipe dynamique…).
    Je pensais en quittant Paris avoir du mal à faire le deuil du poste de rêve que j’occupais, et puis finalement je suis tout aussi satisfaite de celui que j’occupe maintenant.
    Les établissements annoncent peut-être des postes “typiques BAS” pour garder la porte largement ouverte, mais font ensuite en fonction des compétences et personnalités des personnes recrutées.
    En discutant avec les collègues BAS d’un peu partout, j’ai l’impression qu’aucun ne se plaint d’un poste plan-plan. Ceux-ci finissent toujours dans les mains des personnes qui ne souhaitent rien faire de plus/de différent.

  2. liberlibri

    C’est vrai, tu as raison. Ayant été un temps sur un poste pas très évolutif, j’ai sans doute une vision un peu faussée des profils…
    Au fait, d’accord pour continuer la lutte contre “BibAss” qui rime avec … hum, hum, hum 😉