Chat de bibliothèque : triste fin

Vous vous souvenez de lui ? Il est à la SPA maintenant (sa fiche signalétique est ici) et j’enrage d’être impuissante. Une bonne âme pour l’adopter ?

Philippe Jaccottet, parlant de sa chatte dans Ce peu de bruits dit ceci :”Une petite âme en chaussons de fourrure, peu de choses, mais tout de même.”

Tout de même…

6 thoughts on “Chat de bibliothèque : triste fin

  1. LN

    Merci Liberlibri pour le comité de soutien ! LA BU est tristoune (même s’il faisiat parfois des petites bêtises)

  2. AnneG

    Ce qui n’est pas précisé dans l’annonce :
    Topaze est un amateur de littérature en tout genre. Il sera heureux dans une maison avec rayonnages croulant sous les livres et pouvant servir de terrain d’exploration. A défaut de livres, Topaze aime aussi explorer les claviers d’ordinateur.
    Un (une) bibliothécaire qui pourrait l’adopter et lui prodiguer des soins affectueux serait un plus.

  3. Mrs Bean

    Ben pourquoi vous l’avez viré ? Son rapport de stage n’était pas bon ? Ou c’était juste un remplacement de congé de maternité ?

  4. Liberlibri

    @ LN : je suis partante pour badges et T-shirts !

    @ anneg : merci pour ces précisions

    @ Mrs bean : ce n’est pas dans ma bib que ça se passe, sinon il aurait fallu me passer sur le corps pour que le chat s’en aille !

  5. LN

    Ça y est, après une campagne d’affichage à faire pleurer les vers de terre, Topaze est revenu ! C’est la fête dans les bureaux, et il n’a jamais autant ronronné (ni laissé autant de poils dans les claviers…)